Pourquoi le SMIC augmente-t-il au 1er mai 2022 ?

La forte augmentation de l’inflation en cours depuis novembre 2021 qui résulte notamment de l’accélération des prix de l’énergie impose une réévaluation du SMIC au 1er mai prochain.


Le SMIC ou salaire minimum interprofessionnel de croissance est le seuil minimal de rémunération horaire que tous les salariés sont censés percevoir. Il s’applique, quelles que soient les stipulations du contrat de travail et quel que soit le mode de rémunération (à l'heure, au mois, etc.). Il doit être respecté dès le début du contrat de travail, y compris pendant la période d'essai.


Le principal rôle du SMIC est de garantir un salaire minimum permettant de maintenir le pouvoir d'achat en tenant compte du niveau des prix mais aussi de garantir un pouvoir d'achat qui progresse en même temps que le développement économique de la nation, d'éviter ainsi toute distorsion durable entre évolution du salaire minimum et moyenne des salaires horaires.



Pour assurer cette fonction, le SMIC subit des revalorisations régulières, prévues par les textes.


Une revalorisation automatique s’applique en début de chaque année civile (la revalorisation automatique, historiquement applicable au 1er juillet a été remplacée par celle du 1er janvier depuis 2010).


Mais l’esprit du mécanisme impose également une revalorisation si l’indice des prix augmente d’au moins 2% (cet indicateur s’appuie sur l'évolution de l'indice national des prix à la consommation calculé pour les 20 % des ménages ayant des revenus les plus faibles).

Dans ce cas, le SMIC doit être réindexé dans la foulée. C’est ce qui se passe aujourd’hui et explique l’augmentation à venir : Le 1er mai prochain, le SMIC augmentera de 2,65%, passant ainsi de 10,57€ brut à 10,85€.


Cette réévaluation a automatiquement un impact sur les rémunérations des apprentis, les rémunérations des salariés en contrat de professionnalisation, le calcul de la réduction générale des cotisations patronales, le minimum garanti : tous ces mécanismes devront, à compter du 1er mai, prendre en compte la nouvelle valeur horaire du SMIC.

Lire aussi
Pas encore de mots-clés.