top of page

Les congés spéciaux en faveur des aidant.es

Le 6 octobre prochain, a lieu la journée nationale des aidants. Cette journée est l’occasion de faire entrer la problématique des salariés aidants dans les entreprises !


Le terme « salarié aidant » est dérivé du terme « proche aidant ». Il fait référence à une personne qui s'occupe activement et régulièrement d'un proche en état de dépendance et qui a un statut de salarié en entreprise par ailleurs.


Il faut savoir que le code du travail prévoit trois congés spéciaux pour accompagner ces personnes :

• Le congé du proche aidant au bénéfice de la personne qui aide un proche présentant un handicap ou une perte d’autonomie d’une particulière gravité

• Congé de solidarité familiale au bénéfice de la personne qui aide un proche souffrant d'une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou est en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable

• Congé de présence parentale au bénéfice de la personne qui aide un enfant victime d'une maladie, d'un handicap ou d'un accident grave nécessitant une présence soutenue


Ces congés peuvent être sollicités sans aucune condition d’ancienneté et peuvent, dans certains cas, donner droit à une indemnisation par les caisses d’allocations familiales.


Informer vos équipes de l’existence de ces congés peut permettre d’ouvrir le dialogue autour de la situation de « salarié aidant » qui touche aujourd’hui un salarié sur 5 !


On en parle ensemble ?




Comments


Lire aussi
Pas encore de mots-clés.
bottom of page