L’intéressement, outil d’implication durable des collaborateurs

Saviez-vous que la loi a prévu un dispositif permettant d’impliquer durablement ses collaborateurs tout en partageant les fruits de la performance de l’entreprise ? Ce dispositif, c’est l’intéressement.



Cet outil permet à toute entreprise qui le souhaite d’instituer un intéressement collectif de ses salariés.


Cet intéressement présente un caractère aléatoire et résulte d’un calcul liée aux résultats ou aux performances de l’entreprise. Pour formaliser les règles applicables, un accord d’intéressement doit être conclu : il définira la formule de calcul applicable.


L’intérêt de ce dispositif (par rapport à la mise en place d’une prime d’objectif par exemple) est de protéger l’entreprise contre un versement qui pourrait la mettre en difficulté : ainsi, il est possible de prévoir qu’un intéressement ne sera versé qu’au-delà d’un certain niveau de bénéfice pour permettre de conserver dans l’entreprise les sommes utiles à son fonctionnement. Il n’y a que lorsque les objectifs globaux définis sont atteints qu’un intéressement devra être versé.


Là encore, le montant global de l’intéressement à verser est défini dans l’accord, de manière à tenir compte des réalités financières de l’entreprise. Il n’est évidemment pas obligatoire de verser la totalité du bénéfice : l’accord définit la formule de calcul qui donnera le montant à verser (exemple : x % du résultat courant si celui-ci est supérieur à 100 000 euros). Enfin, l’accord fixera également les modalités de distribution entre les collaborateurs (égalitaire, proportionnel au salaire…) et précisera si le dirigeant est également bénéficiaire (l’intéressement est, en effet, également ouvert aux dirigeants dans les entreprises de moins de 250 salariés).


L’intérêt de mettre ce type de dispositif en place est multiple : il n’impose un versement à l’entreprise que dans les conditions qu’elle a elle-même défini et les sommes versées sont exonérées de charges sociales (et d’impôt sur le revenu si elles sont placées sur un PEE).


Mais au-delà des considérations financières, l’intéressement est un bel outil d’implication des collaborateurs dans le déploiement de la stratégie de l’entreprise : en effet, chacun aura à cœur d’atteindre les objectifs fixés et bénéficiera d’un « retour sur investissement » direct (l’intéressement est versé chaque année dès lors que les critères définis sont remplis).


Il est même possible d’aller encore plus loin en en faisant un outil de dialogue social : les salariés peuvent ainsi participer au déploiement de la stratégie de l’entreprise en définissant conjointement avec les dirigeants des objectifs à atteindre, de la règle de calcul de l’intéressement global voire même des règles de répartition.

Lire aussi
Pas encore de mots-clés.