Déjeuner à son poste de travail pourrait être bientôt autorisé !

Aussi anachronique que cela ne paraisse, il n’est aujourd’hui légalement pas autorisé de déjeuner à son poste de travail en entreprise. Le code du travail précise effectivement qu’ « il est interdit de laisser les travailleurs prendre leur repas dans les locaux affectés au travail » (art R4228-19), exigeant des entreprises la mise à disposition d’un local affecté à la restauration pour les salariés qui ne regagnent pas leur domicile durant la pause déjeuner.


Objectif de cette législation : garantir à chaque collaborateur un réel temps de pause.


Temps de pause que l’on sait souvent sacrifié lorsque le repas est pris devant un ordinateur.


Mais voilà, cette règle devient de plus en plus difficile à tenir au fur et à mesure que les protocoles sanitaires encadrent les accès à ces espaces dédiés à la restauration en limitant le nombre de personnes présentes simultanément ou en organisant les pause déjeuner par roulement notamment.


Le dernier protocole (diffusé le 29 janvier dernier) fixe d’ailleurs à 2 mètres la distance minimale à respecter entre les individus lorsque le port du masque n’est pas possible. Cela est notamment le cas dans les espaces de restauration collective.


Le ministère du travail envisage donc la prise d’un décret d’ici quelques jours pour lever l’interdiction de l’article R4228-19 du code du travail. Cependant, autoriser les salariés à déjeuner à leur poste de travail ne doit pas faire oublier la nécessité de garantir à chacun un réel temps de pause dans la journée.

Lire aussi
Pas encore de mots-clés.
Dernières actus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now