Comment traiter les jours fériés pendant les congés ?


Durant les congés d’été interviendront deux jours fériés, les 14 juillet et 15 août. Les règles à appliquer diffèrent selon que ces jours fériés coïncident ou non avec des jours travaillés.

Ainsi, si un jour férié légal coïncide avec le jour de repos hebdomadaire du salarié, ce jour férié n’a aucune incidence sur le décompte des congés. Ce sera le cas pour les salariés dont le repos hebdomadaire est le dimanche et qui seront en congés sur une période couvrant le 14 juillet prochain.

En revanche, un jour férié chômé inclus dans la période des congés n’est pas considéré comme un jour ouvrable ; Cette règle vaut même si le jour férié tombe un jour de la semaine non travaillé en raison de la répartition de l’horaire de travail (s’il tombe un samedi par exemple) lorsque le décompte des congés payés est effectué en jours ouvrables. Ainsi, lorsque le jour férié tombe sur une journée autre que le dimanche, ce qui sera le cas avec le 15 août, cela aura une incidence sur la gestion des congés payés : soit le congé sera prolongé d’un jour, soit il sera décompté un jour de congé de moins, ce deuxième cas pouvant aboutir à un fractionnement du congé et donc avoir une incidence sur le nombre total de congés payés du salarié.

Enfin, si en raison de la date du jour férié, l’entreprise accorde un pont à ses salariés, la journée de pont reste considérée comme un jour ouvrable : l’absence des salariés en congés payés à la date du pont sera comptabilisée comme un jour de congé, même si cette journée est chômée dans l’entreprise.

#congéspayés #joursfériés

Lire aussi
Pas encore de mots-clés.
Dernières actus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now