Ce qu'il faut savoir sur la période d'essai


Vous embauchez un salarié et allez rédiger son contrat de travail ? Vous vous interrogez sur les éléments à indiquer dans la clause concernant la période d’essai. Devez-vous en prévoir une ? Comment l’organiser ?

Rappelons que la période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié et permet au salarié d’apprécier si ses fonctions lui conviennent. Si elle est facultative, il est toujours conseillé de la prévoir.

Voici les règles à prendre en compte :

  1. La période d’essai ne se présume pas : elle n’existe que si elle est écrite dans le contrat de travail.

  2. Sa durée est également réglementée : elle ne peut pas excéder les durées prévues soit par convention collective, soit par le code du travail.

  3. La période d’essai ne peut pas toujours être renouvelée : le renouvellement de la période d’essai n’est possible qu’une seule fois, à condition qu’un accord collectif prévoit cette possibilité et que le contrat de travail indique que la période d’essai peut être renouvelée.

  4. La période d’essai est travaillée : les absences du salarié prolongent d’autant la durée de la période d’essai.

  5. La rupture du contrat en cours de période d’essai est simplifiée : la partie qui désire rompre le contrat peut le faire sans avoir à motiver sa décision si elle le fait par écrit en respectant un délai de prévenance qui dépend du temps de présence du salarié dans l’entreprise.

Besoin d’informations complémentaires sur le sujet ? N’hésitez pas à nous contacter !

#gestiondupersonnel

Lire aussi
Pas encore de mots-clés.
Dernières actus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now